Catéchèse Bousval

 

Catéchèse
Court-St-Etienne

 

Catéchèse
Sart-Messire-Guillaume

 

Catéchèse Tangissart

« Monsieur le curé, combien de temps dure le catéchisme pour mon enfant ? - Et bien… c’est pour la vie 
 
Dialogue fictif qui n’en touche pas moins la réalité : le catéchisme n’aurait jamais dû devenir des « cours de caté » qu’il « faut passer » pour « faire ses communions ». À la manière des examens. Et après « les communions » ? Le mariage ? Et puis… les funérailles ? La vie chrétienne, c’est… la vie ! Pas des petits bouts de vie...
 
Profonds changements pour la catéchèse dans notre pays 
Les évêques de Belgique (comme dans bien d’autres pays) ont pris récemment la mesure de l’important chantier qu’il faut mener par rapport à la catéchèse, en particulier celle de l’enfance et des jeunes (www.bwcatho.be/les-sacrements-de-l-initiation).
(N.B. catéchèse = 
processus pour devenir et rester chrétien, sorte de formation permanente. Catéchisme = moyen concret pour y arriver.)
 
But de la catéchèse : proposer des démarches qui fassent faire une expérience de vie chrétienne, qui initient à la foi, qui fassent entrer en relation avec Dieu. 
 
Objectifs du renouveau de la catéchèse : 
1) rendre le parcours catéchétique continu
 
2) passer d’une catéchèse des sacrements à une catéchèse de la vie ponctuée d’étapes sacramentelles. 
Il y aura de la souplesse dans ce parcours, tenant compte des situations variables des uns et des autres.
 
Un « slogan » accompagne ce nouveau parcours : passer d’une logique de l’offre et de la demande à une logique de l’appel et de la réponse : est-ce que devenir chrétien est pour moi une réponse à un appel personnel (de Dieu) ? C’est cela, la foi. Concrètement, il va falloir - et c’est une conversion pour l’Église aussi !
 
En attendant, nous sommes dans une période de transition qui va progressivement chercher de nouvelles marques. Tout cela prendra du temps pour tout le monde car ce sont les mentalités qui doivent changer.
 
« Éveil à la foi » : c’est quoi ?
Si votre enfant a environ 7 ans et va entrer en 2ème année primaire, peut-être vous a-t-il déjà parlé de faire sa première communion, ou bien est-ce vous-même qui le souhaitez et le lui avez proposé. 
Suivant la grande mutation sociologique actuelle en Europe, la catéchèse vit une très importante refonte. Un des axes de renouveau est de prendre en compte la situation des enfants, qui a fortement changé en quelques décennies. Ne vivant plus majoritairement dans un milieu où existent des repères chrétiens, il faut les éveiller à la foi (2ème primaire) avant de pénétrer dans les sujets de la foi comme les sacrements p.ex. (Parcours de catéchèse : 
 
P3-P5). Les paroisses de l’UP organisent depuis septembre 2014 cette préparation. De nombreuses autres paroisses du Brabant wallon et d’autres régions du nouveau parcours.
 
Les enfants qui s’inscriront à l’éveil en 2015 seront les premiers à entrer complètement dans ce nouveau parcours. Dans notre UP, a méthode de l’année d’Éveil consistera en 12 « soirées-pyjama » (4 temps de 3 soirées de prière pour enfants et parents) et des invitations à quelques messes ainsi qu’à d’autres événements paroissiaux. Les enfants entreront ainsi dans la connaissance de la vie de Jésus à travers les Évangiles, et l’écoute de ce qu’Il nous demande de vivre aujourd’hui, ici, en famille, à l’école,…
En 2016 ils pourront s’inscrire dans le parcours de 3 années de catéchèse d’initiation (P3-P5), pendant lequel ils seront baptisés (si pas encore fait), recevront la Confirmation (P5) et l’Eucharistie (à 
partir de P3).
 
En 2015, les enfants qui entrent en P3 prépareront leur première communion, et en P5 leur confirmation et profession de foi.
 
Confirmation avant profession de foi?
Un des axes de la nouvelle catéchèse est de ne plus considérer les sacrements comme un objectif à mériter pour être chrétien, mais comme un don de Dieu à recevoir pour avancer dans la vie chrétienne. Cela n’empêche pas de s’y préparer en les connaissant mieux, mais il s’agit surtout d’abord de mieux entrer en relation avec Dieu.
 
Au juste, c’est la profession de foi, engagement conscient et public, qui doit être nourrie par la confirmation et non le contraire (cf. aussi plus loin « L’initiation chrétienne »). C’est pourquoi les enfants 
seront confirmés en fin de P5 et professeront leur foi en fin de P6. À partir de 2018, l’initiation chrétienne sera achevée en P5. On proposera alors à tout qui le désire de faire « une » profession de foi aux moments de sa vie correspondants à des tournants dans le cheminement de sa foi.
 
Votre enfant n’est pas baptisé ?
Les enfants qui ne sont pas encore baptisés auront l’occasion de s’y préparer en cours d’année en parallèle au caté de leur équipe. Ils seront baptisés le jour de Pâques.
 
(Re)découvrir la foi comme adulte ?
Si vous-même, adulte, jeune, n’êtes pas baptisé ou confirmé, et que vous avez envie de suivre la « voie » du Christ, n’hésitez pas à le signaler à votre curé. Ils vous orientera vers des parcours de foi pour adultes qui existent dans nos paroisses.